Image Alt

Qu’est ce que l’ultra-cyclisme ?

L’ultra-cyclisme, aussi parfois appelé ultra-distance ou cyclisme d’ultra-endurance au vu de la difficulté de certaines épreuves, est un type de cyclisme avec pour spécificités :

  • des très longues distances (de 300km à plusieurs milliers de km)
  • l’autonomie en général durant les épreuves (pas de soutien extérieur, de voiture balais)
  • des très forts dénivelés parfois
  • des parcours sur route, en tout terrain ou mixtes
  • un classement par temps à l’arrivée

Roulant à contre-courant du cyclisme désormais « traditionnel » tel tour de France et grandes compétitions internationales, le cyclisme d’ultra-distance a eu pour objectif d’ouvrir le cyclisme à toustes et à ouvrir la porte à de nouvelles façons de tester les prouesses physiques des athlètes, autres que les watts et les sprints surhumains.

Les courses d’ultra-cyclisme offrent des grandes libertés d’actions aux organisateurs, les courses pouvant se dérouler avec des points de passage obligatoires et des itinéraires libres, avec juste un point de départ et d’arrivée ou encore avec un tracé gps prédéfini obligatoire comme par exemple pour la North Cape 4000. Les coureurs doivent donc emprunter des routes ouvertes à la circulation, des chemins forestiers et gravel et assument donc les risques que ces itinéraires peuvent engendrer : accidents de la route, collisions avec les animaux sauvages mais également risques naturels (déshydratation, gel, hypothermie)?.

Ces épreuves se déroulant en autonomie, parfois sur plusieurs semaines consécutives, les coureurs doivent eux-même gérer leur alimentation, leur sommeil, leurs douleurs et accidents physiques, mais également les incidents techniques se déroulant lors des épreuves.

Tout le secret de la réussite d’un coureur lors d’une épreuve d’ultra-distance cycliste réside donc dans la gestion, le management

  • du temps
  • de la fatigue
  • de l’alimentation
  • de la météo
  • des imprévus
  • du mental (motivation)

L’étendue des facteurs divers à gérer donne donc aux coureurs beaucoup plus marge de manoeuvre pour réussir, car l’entrainement et la bonne forme physique (vitesse, puissance etc) n’est qu’un des facteurs parmi d’autres. Ne pas laisser tomber, continuer à rouler est la vraie prouesse de ces épreuves.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit sed.

Follow us on